Coup de coeur série TV – The Handmaid’s Tale (La Servante écarlate)

On change un peu du registre Beauté pour parler ici de l’un de mes coup de coeur série du moment, la fameuse série The Handmaid’s Tale dont la première saison est une adaptation du roman de Margaret Atwood, écrit en 1985.

La deuxième saison est en cours de diffusion sur OCS donc je ne vais pas trop en dévoiler ici pour éviter de spoiler.

Je dois dire avant toute chose que j’ai des goûts vraiment très variés en matière de films ou séries TV, cela va des séries fantastiques comme Stranger Things ou de « zombies » (oui j’adore The Walking dead, quoi que un peu moins les dernières saisons mais c’est un autre débat…) aux séries dramatiques (13 reasons why ou même ce bon lent mais bien addictif Downton Abbey). Bref, en lisant cet article, ne me prends surtout pas pour une pseudo-intello, loin de là 🙂

J’aime beaucoup lire des récits dystopiques, aussi les adaptations ciné ou TV de ce style littéraire m’attirent tout particulièrement. Alors si tu ne sais pas ce qu’est une dystopie, il s’agit d’un sous-genre littéraire de la Science-fiction qui s’oppose à l’Utopie. Les récits tournent principalement autour des dérives d’une société imaginaire : on y retrouve généralement des mondes apocalyptiques dominés par des régimes totalitaires prônant une idéologie néfaste qui utilisent les craintes humaines.  Certains récits mettent également en avant des mondes post-apocalyptiques suite à un accident écologique par exemple ou une guerre.

Les dystopies ont pour objectif de faire réfléchir et mettre en garde le lecteur sur les possibles menaces qui pèsent sur toute société.

Parmi les dystopies les plus connues, on retrouve notamment 1984 de Georges Orwell ou plus récemment la trilogie Hunger Games qui a été adaptée également au cinéma.

The Handmaid’s Tale (la Servante écarlate) est un roman qui fut écrit par Margaret Atwood en 1985 et qui avait déjà fait l’objet d’une adaptation au cinéma en 1990 avant d’arriver sur nos petits écrans en 2017.

la-servante-ecarlate-9782221203323_0

L’histoire se passe dans un avenir proche aux Etats-unis devenus la République de Gilead qui prône un régime totalitaire avec à sa tête une secte politico-religieuse protestante « Les Fils de Jacob ». La combinaison de pollutions environnementales et de maladies sexuellement transmissibles a entraîné une baisse dramatique de la fécondité et du taux de natalité mondial. C’est dans ce contexte que cette secte en a profité pour réaliser un coup d’Etat et renverser le pouvoir en place.

Dans cette société au pouvoir dictatorial, les intellectuels, homosexuels et prêtres catholiques sont persécutés et condamnés pour la plupart à la pendaison tandis que les femmes sont quant à elles démises de leur statut de citoyenne à part entière. Il leur est interdit de travailler, de posséder un compte bancaire et de prendre une quelconque décision sans l’accord de leurs époux. Elles sont d’ailleurs catégorisées selon leurs fonctions avec un code couleur vestimentaire bien précis : les Epouses, femmes des dirigeants de Gilead (vêtues en vert), les Martha qui s’occupent des tâches ménagères des maisons des dirigeants (vêtues en gris) et les Servantes, femmes fertiles qui sont dédiées à la reproduction (habillées en rouge écarlate). Les Tantes sont chargées de surveiller les Servantes et veillent à leur éducation/correction (vêtues en Marron). Chaque Servante est affectée au sein de l’une des familles dirigeantes jusqu’à ce qu’elle mette au monde un enfant, devenant ainsi une pure esclave sexuelle et machine de reproduction.

Quant aux femmes rebelles, infertiles, trop âgées ou malades, celles-ci sont déportées dans les Colonies où elles manipulent des déchets toxiques.

180427141202-12-handmaids-tale

L’histoire tourne autour de June, l’héroine de l’histoire, (rebaptisée Defred, les Servantes perdant leur identité pour emprunter une partie du nom de leur « Commandant ») devenue une Servante après avoir été séparée de son mari Luke et de sa petite fille.

Durant toute cette première saison, on suit le parcours et destin de June principalement, personnage interprété avec brio par Elisabeth Moss. June a été sélectionnée (prise de force) pour rejoindre le rang des Servantes du fait de sa fertilité, qualité devenue bien rare dans ce monde. Elle est marquée à l’oreille tel du bétail et perds son identité pour devenir « Defred » (ou Offred in English), marquant ainsi son appartenance au Commandant Fred Waterford (interprété par Joseph Fiennes) et de sa femme Serena (Yvonne Strahovski). Elle est ainsi destinée (contrainte) à procréer avec le Commandant en présence de sa femme jusqu’à ce qu’elle réussisse à enfanter. On assiste à une scène particulièrement choquante où l’on voit June allongée la tête entre les jambes de Serena qui lui tient fermement les bras pendant que son cher et tendre époux la viole. So… Romantic… On est bien loin de Joseph Fiennes en amoureux transi du film Shakespeare in Love.

404FC0F000000578-4504744-image-m-200_1494775084587.jpg

On retrouve autour de June de nombreux personnages secondaires ayant tous un rôle important dans la trame de l’histoire, notamment :

  • Emily ou Deglen son nom de servante, interprétée par Alexis Bledel, (on se souvient tous d’elle dans la série Gilmore Girls) une ancienne universitaire homosexuelle, séparée de sa femme et de son enfant, faisant partie de la rébellion et qui sera déportée dans les Colonies après une excision du clitoris car considérée comme une traître du Genre. Elle est la compagne de promenades et de courses de June et jouera un rôle important en la poussant à rejoindre la résistance
  • Moira la meilleure amie de June, elle aussi Servante qui finira dans un bordel clandestin pour les Dirigeants avant de réussir à s’enfuir vers le Canada
  • Tante Lydia (interprétée par Ann Dowd) à la fois détestable et par moment attachante avec son côté protecteur et parfois maternel envers ses Servantes (bon ça reste quand même une fucking bitch (sorry, bip) qui martyrise ses filles).
  • Nick (Max Minghella), le chauffeur des Waterford qui tombe amoureux de June mais qui est également un « Oeil », espion du gouvernement avec qui elle va développer une relation intime, pensant que son mari avait été tué.

On suit donc toute cette histoire ponctuée de flashbacks qui permettent de comprendre comment la République de Gilead a pu imposer son idéologie et prendre le pouvoir et la prise de conscience de June qui va lutter et rejoindre la résistance.

J’avais lu le roman avant de regarder la série, sur les recommandations d’une amie et je dois dire que j’ai été captivée du début jusqu’à la fin. Je trouve que l’adaptation TV est vraiment excellente, ils ont d’ailleurs consulté Margaret Atwood pour toutes les scènes qui ont été modernisées pour l’adapter à notre époque ou pour les scènes d’extrapolation. On rentre vite dans cette ambiance anxiogène qui est vraiment sombre, pesante voire asphyxiante, on ressent toutes les angoisses, peurs et frustrations que peut avoir June. Il faut dire que le jeu de l’actrice Elisabeth Moss au visage tellement expressif, est excellentissime.

Cette série a rencontré un énorme succès avec plusieurs Emmy Awards remportés en 2017 et a inspiré de nombreux mouvements militants féministes. Elle a eu notamment une résonance particulière aux Etats-Unis avec l’arrivée de Trump au pouvoir qui par son discours inquiète grandement les défenseurs des droits des femmes. Cette adaptation  nous fait replonger par certaines similitudes à des faits de notre histoire contemporaine, on pense notamment à la résistance au nazisme, les marchés noirs pendant la Seconde Guerre mondiale ou les enfants volés sous la dictature argentine.

Cette série est une bonne prise de conscience et mise en garde de ce que notre société pourrait devenir en succombant à une idéologie dangereuse et néfaste.

La saison 2 est le prolongement de l’histoire de June et des autres personnages, et va donc au-delà du roman écrit par Margaret Atwood dont s’inspire la saison 1.

Une saison qui est toute aussi sombre, oppressante et réussie que la première (en cours de diffusion actuellement sur OCS) que je recommande fortement. Un vrai coup de coeur!

 

2 réponses sur “Coup de coeur série TV – The Handmaid’s Tale (La Servante écarlate)”

  1. coucou chieu 🙂
    J’ai regardé aussi cette série, et j’attends l épisode 10 de la 2e saison avec impatience !
    tu as super bien résumé l histoire et c’est aussi pour cela que j’aime cette série.
    Biz!
    Julie

    J'aime

    1. Haha génial, je savais qu’on avait les mêmes goûts 🙂 j’attends avec impatience le nouvel épisode chaque semaine. Ils ont signé pour une 3ème saison apparemment, ça nous laissera le temps d’en rediscuter. Biz !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s