🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Ecosse, le coup de Foudre ❤️

Je t’avais parlé de mon amour pour cette magnifique ville d’Edimbourg, je pense que c’est en fait de l’Ecosse dont je suis tombée littéralement amoureuse (sentiment partagé par mon Jules, donc pas de jalousie ici, on est plutôt d’accord 🙂 )

Avec ses paysages à couper le souffle, son histoire, sa vie culturelle, sa gastronomie (oui on mange très bien en Ecosse, donc exit les clichés du Pudding et des gelées dégoutantes auxquels tu peux penser), l’Ecosse est vraiment une destination que je recommande fortement. Malgré une météo quelque peu mitigée et une forte pluviométrie tout au long de l’année (quoi que j’ai déjà eu des journées splendides très ensoleillées même en automne), si tu t’y es préparé(e) psychologiquement et que tu es bien équipé(e), on finit par mettre ce « détail » de côté pour profiter de l’environnement Ecossais. Comme on dit, il n’y a pas de mauvais temps mais de mauvais habits (bon je te l’accorde, quand il tombe des trombes d’eaux pendant des heures et que tu ne peux pas sortir, c’est chiant quand même mais le temps change très vite là-bas).

Après t’avoir parlé de mon amour pour Edimbourg, je voulais maintenant te partager mes derniers récits de voyages en Ecosse dont voici la première partie.

Lors de mon dernier voyage, j’ai voulu depuis Edimbourg explorer les alentours et passer un peu de temps dans les Highlands. Avec les mini pouces, la contrainte était de taille car ma grande est toujours malade en voiture et la petite, sans rentrer dans les détails elle est plutôt casse-bonbons quand il s’agit de marcher plus de … 10mn.

Il fallait donc que les temps de trajet en voiture et temps de balade à pieds soient raisonnables (ouai les randonnées de 10km, on oublie chez nous 🙂 ).

Pour ce voyage, on s’est focalisé sur les Highlands du centre et le Parc National des Trossachs.

Voici un petit parcours que nous avons effectué en 1 journée mais si tu as le temps et que tu n’as pas de contraintes (boulets… oups pardon 😉 ), je te conseille d’aller explorer plus à l’ouest et de passer plus de temps au loch Lomond.

Etape 1 : Blackness Castle

Château édifié au XVe siècle dans le West Lothian. Pour les fans d’Outlander, c’est le fameux Fort William où Jamie est fouetté dans la Saison 1. Au-delà de la référence TV, c’est une visite qui vaut vraiment le coup avec un magnifique point de vue sur l’estuaire de Forth (Firth of Forth).

Etape 2 : Stirling

Alors honnêtement le plan initial était de traverser Stirling et d’aller juste au point de vue du Château de Stirling mais ce matin là, il y avait tellement de brouillard qu’on ne voyait rien à plus de 1 mètre. C’est fort dommage car il offre un point de vue sur un panorama extraordinaire (quand on y voit quelque chose). Je n’ai d’ailleurs pu prendre aucune photo ici étant donné que le château n’était même pas visible au loin. Pas de bol mais ce n’est que partie remise.

Etape 3 : Doune Castle

Château médiéval situé à 13 km au nord ouest de Stirling. Château ayant servi à de nombreux tournages TV comme les Monty Python , Game of Thrones ou Outlander (oui encore, tu l’as compris, je suis fan). Dans la série, c’est le Château Castle Leoch, demeure du Laird Colum Mackenzie.

Nous n’avons pas visité l’intérieur, pas trop d’intérêt et avons plutôt opté pour une petite balade aux alentours du château.

Etape 4 : Parc national des Trossachs

On arrive d’abord à Callender, ancien village qui est à la porte des Trossachs et se situe à la jonction de deux rivières, avant d’aller faire une halte aux chutes d’eau de Bracklinn Falls. Là, l’émerveillement ne fait que commencer, un site absolument magnifique. Tout à fait accessible pour les enfants (ça glisse quand même un peu donc faut regarder où tu poses tes pieds) et qui vaut vraiment le détour.

On continue notre petite excursion dans le parc national des Trossachs. Avec ses collines couvertes d’épaisses forêts et ses nombreux lochs (le loch Lomond se situe au coeur du parc), ce parc national classé est devenu très prisé pour ses beautés naturelles et est surnommé les « Highlands miniatures ». Il y a de nombreux sentiers de randonnées et pédestre facilement accessibles pour les enfants également.

Avant d’aller déjeuner, on s’arrête au Loch Lubnaig qui se trouve dans l’ancien comté du Perthshire et là, comment te dire…. je n’arrive pas à trouver les mots tellement c’est beau. Il commençait à pleuvoir légèrement mais je trouve que cela a amplifié la beauté du lieu, avec les petites gouttes de pluie qui tombent sur la surface de l’eau, le lac est MAGNIFIQUE. On est resté là un bout de temps, silencieux à contempler cette merveille, c’est comme si le temps s’était arrêté.

Petite pause dans le village pittoresque de Comrie. Petit village sympa, on s’est arrêté dans un petit restaurant qui ne payait pas de mine mais alors le Fish and Chips servi, était juste à tomber. Simple, pas cher (genre 9 ou 10£ pour un truc fait maison) et méga bon. Que demander de plus.

Etape 5 : Glendevon et Kinross-shire

Stop à la chapelle médiévale de Tullibardine, située à Auchterarder, non loin d’une distillerie très réputée. Autre site qui apparaît également dans Outlander (saison 2 épisode 11 pour être précise) avant de rejoindre Rumbling Bridge, niché sous les collines d’Ochil et perché au bord de la gorge de la rivière Devon. Le soleil se couche déjà, eh oui, en Automne/hiver, il fait nuit en Ecosse à 16h donc il vaut mieux se lever tôt pour en profiter un maximum.

Etape 6 : Culross et Forth Bridge

Ancien port du Firth of Forth, ce petit bourg classé et restauré se situe sur la rive nord de l’estuaire du Forth. Le petit bourg a gardé son charme authentique du XVI et XVIIe siècle avec ses nombreuses petites ruelles pavées et son palais (Culross Palace), ancienne maison de marchand construit par Sir George Bruce, Laird de Carnock. On est arrivé en fin de journée et fin octobre donc tout était fermé et je dois dire que la ville en elle-même est assez morte, cela faisait un peu village fantôme mais cela ne m’a nullement déplu, bien au contraire, il y régnait une atmosphère toute particulière. Culross vit essentiellement du tourisme maintenant et ce, grâce à Outlander (Culross a servi de décor pour Cranesmuir).

La petite expédition se finit en passant par le fameux Pont du Forth (Forth Bridge) avant de rejoindre Edimbourg. Ce fameux pont se situe à 14 km à l’ouest d’Edimbourg et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015.

Et voilà, j’espère que cela t’a donné envie d’aller faire un petit tour toi aussi, je m’envole pour ma part de nouveau vers l’Ecosse demain matin pour explorer le nord cette fois-ci et la ville d’Inverness.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s